m
0
     
Mémoires et thèses
H Disponible en ligne

Le jeu du clown dans la Colombie contemporaine : la renaissance du clown, un acteur social et politique et le rire du spectateur de résistance et de liberté

Auteurs : Velasquez Angel, Ana Milena (Auteur) ; Hamon-Siréjols, Christine (Directrice de thèse)

Lieu de publication : Paris

Éditeur : Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3, Études théâtrales.

Date de publication : 2013

Langue : Français

Description : 513 p. : ill. ; 28cm.

Notes : Bibliogr. : p. 421-433.

Sujets :
Arts du cirque - Colombie
Clowns - Colombie
Histoire des arts du cirque - Colombie
Art clownesque - Colombie
Art clownesque - Philosophie et théorie
Art clownesque et société
Art clownesque - Aspect social
Sémiotique et arts du cirque
Histoire des arts du cirque - Amérique latine
Cirque social - Colombie

Dépouillement du document :
PREMIERE PARTIE : MISE EN PERSPECTIVE HISTORIQUE DU CIRQUE
1- Le cirque en Colombie aujourd’hui : mise en perspective historique
1.1 L’Antiquité: espace de liberté social
1.2 De l’origine au moyen âge
1.3 Expansion du cirque en Europe
1.4 Le cirque et l’Union soviétique
1.5 Évolution du cirque aux États-Unis
1.6 Les animaux dans les cages, mais pas au cirque
1.7 Les défilés et la pompe du cirque
1.8 Le défi à la mort ou l’esthétique du risque dans le cirque
1.9 Le jonglage et les clowns au cirque
1.9.1 Le jonglage
1.9.2 Les clowns
1.10 Le nouveau cirque au XXIe siècle

2- Le cirque en Amérique Latine
2.1 L’Amérique précolombienne : antécédents préhispaniques du cirque et du spectacle
2.2 La conquête de l’Amérique et du spectacle rituel par le théâtre religieux
2.3 L’arrivée du cirque européen en Amérique latine au XIXe siècle
2.4 Le cirque actuel en Amérique latine : le cirque social
2.4.1 Le cirque cubain
2.4.2 Le cirque social au Chili
2.4.3 Le cirque social en Bolivie
2.4.4 El Circo Criollo (Le cirque créole) Argentin

3 - Histoire du cirque en Colombie, le cirque social
3.1 Le XIXe siècle en Colombie, ou cent ans de solitude
3.2 L’influence de l’histoire dans le spectacle vivant en Colombie au XIXe siècle
3.3 Le XXe siècle, de la stabilité autonome à la guerre interne
3.4 La fin du XXe siècle, le conflit armé et la naissance du cirque social
3.5 Le cirque social en Colombie

DEUXIEME PARTIE : LE CLOWN
1 - L’histoire du clown
1.1 Au commencement : le rituel et le chaman
1.2 L’Antiquité gréco-romaine
1.3 Le Moyen-Âge, âge des jongleurs
1.3.1 Le bouffon, le fou du roi
1.3.2 Le clown shakespearien
1.3.3 La commedia dell’arte
1.3.4 Le pagliaccio, el payaso
1.4 La naissance du clown au cirque
1.4.1 Le clown parleur
1.4.2 La comédie clownesque
1.4.3 Les clowns différenciés par le masque et par la silhouette
1.5 Le XXe siècle des nouveaux clowns
1.6 Étudier pour devenir un clown

2 - Reconstitution de l’histoire du clown en Amérique latine
2.1 Les vestiges du comique dans l’Amérique précolombienne
2.2 Le XVe siècle : danseurs, mimes, maisons des bossus, matachins, marionnettistes, le personnage du « noir » et le gracioso ou personnage du « bobo » dans la maroma
2.2.1 La censure
2.3 Le clown de cirque arrive en Amérique
2.4 Le clown en Colombie
2.5 Le carnaval ou les fous folkloriques : matachines, mogigangas y marimondas
2.6 Le clown et l’héritage du théâtre costumbrista (théâtre traditionnel des coutumes)
2.7 Après la colonie, los payasos del circo
2.8 Le duo clownesque à la télévision
2.9 Le clown du restaurant: el payaso Colombiano
2.10 Le clown au feu rouge
2.11 Le clown animateur
2.12 Le vagabond paradoxal
2.13 Donnés pour une renaissance du clown en Colombie
2.14 Formation à l’université pour devenir un clown au XXIe siècle

3 - La sémiotique du clown: héritage visuel et archétype du personnage
3.1 Le jeu du clown ou l’art de l’échec, voyage constant entre l’enfant et le fou
3.1.1 Jeu
3.1.2 Chercher son propre clown en jouant
3.1.3 Dérision
3.1.4 Jouer la derision
3.1.5 Logique clownesque : antilogique
3.1.6 La logique de la maladresse et des accidents
3.1.7 Stupide
3.1.8 Le contre-costume
3.1.9 Le contre-temps
3.1.10 Le contre-espace
3.1.11 L’émotion d’un clown
3.2 Le temps du clown : partager le présent de l’acteur et du spectateur
3.2.1 Styles et langage clownesque
3.3 L’état du clown provoqué par un masque dévoilant l’être humain
3.3.1 Pouvoirs sacrés du masque :

TROISIEME PARTIE : LE CLOWN COLOMBIEN AUJOURD’HUI, UN ACTEUR DE LA VIE SOCIALE ET POLITIQUE
1 - Rire et humour en Colombie
1.1 La réalité du contexte colombien : rire pour ne pas pleurer
1.2 Rire pour vivre
1.3 Histoire sociologique du rire
1.4 Humour pour survivre
1.5 Engagement du clown, un « bobo » avec espoir
1.6 Le comique en Colombie, une histoire qui construit un espace de liberté

2 - Le clown marginal du rebusque ou « payaso de la calle » à la renaissance d’un nouveau langage, « le clown dans l’espace public » en Colombie
2.1 La marginalité, état social en Colombie et figure du clown
2.2 L’essence et la naissance du clown dans les « payasos de la calle » (clowns de la rue)
2.3 La voix des « payasos de la calle »
2.3.1 CHAPULIN, le clown des ordures
2.3.2 CHUPITO, le clown publiciste
2.3.3 TRAMPOLIN, une vie de clown
2.3.4 TONGORITO, le clown éternel
2.3.5 OSCAR MARTINEZ, Le clown n'a rien à lui voler
2.3.6 PATILLITA, les enfants clowns des bus
2.3.7 CHARLITA, le clown indigène
2.4 Des clowns dans l’espace public
2.5 La naissance d’un « payaso de la calle » et sa renaissance en clown
2.5.1 Caliche CACHIVACHE

3 - Les fous résistants en Colombie : La création clownesque collective, le clown poelitique, le liminal.
3.1 La résistance par le rire dans le contexte colombien
3.2 L’émergence des fous : quels clowns en Colombie ?
3.3 La création collective : dynamique de création des compagnies du théâtre en Colombie et technique des clowns actuels
3.4 La création clownesque collective
3.4.1 La leçon de la pédagogie, Lecoq apprend à l’acteur à être soi-même
3.4.2 De l’acteur engagé à la leçon des émotions d’après le pédagogue Jesus Jara
3.4.3 La leçon de la folie d’après le fou professionnel Jango Edwards
3.4.4 La leçon du clown zen d’après Moshe Cohen
3.4.5 La leçon de la vulnérabilité d’après Caroline Dream
3.5 La compagnie théâtrale Infusion : prendre l’essence pour en faire une boisson
3.6 La création clownesque collective une micro-politique de résistance par la poelitique des clowns
3.7 Le groupe Infusion jeu, passion et résistance
3.7.1 Clown el espectáculo (clown l’spectacle)
3.7.2 Ni aqui ni alla (N’ici, ni là-bas)
3.7.3 Expedicion clown (Expédition clown)
3.7.4 En obra negra (En oeuvre noire)
Scène du spectacle En obra negra (En oeuvre noire)
Scène du spectacle En obra negra (En oeuvre noire)
Scène du spectacle En obra negra (En oeuvre noire)
3.8 Au de la de la résistance : la transformation des sujets paradoxaux de la réalité colombienne par un clown liminal
3.8.1 La clown Clawndia
3.9 En guise de conclusion

4 - La fonction sociale et humanitaire du clown en Colombie, la transformation au coeur des clowns
4.1 Les bienfaits du rire : thérapie par l’effet clown
4.2 « L’état clown » des clowns humanitaires, acteurs sociaux et docteurs clowns : le chaman du monde actuel
4.2.1 L’enfant intérieur des clowns acteurs sociaux
4.2.2 Le militant intérieur des clowns acteurs sociaux
4.3 La nécessité des clowns acteurs sociaux en Colombie
4.4 Rire à l’hôpital, « la Fundacion Doctora Clown »
4.4.1 Des mots des docteurs clowns
4.5 La leçon du clown humanitaire et le groupe « Pasos de Payasos » (Marche des clowns) en Colombie
4.6 Le cirque social : un acteur social en Colombie
La Fundacion Circo para todos (Cirque pour tous) est une médaille de bronze pour l’espoir.
4.6.1 Des clowns « héros », c’est la politique du coeur qui prime
4.6.2 L’exemple du clown « PICHIRILO »

Résumé :
Le jeu du clown dans la Colombie contemporaine est en voie de développement. Bien que la figure du clown n’ait jamais cessé d’exister dans la société, quelles que fussent ses formes à travers l’histoire, on assiste à la renaissance de l’art du clown dans notre pays depuis ces dix dernières années. L’art du clown devient une possibilité de revalorisation du langage comique et poétique de l’artiste dans la société colombienne actuelle, conférant à l’acteur clown un rôle social et politique et permettant au spectateur de vivre une forme de résistance et de libération de sa réalité quotidienne violente.La mise en perspective historique du cirque comme langage artistique moderne permet de comprendre comment le clown va se constituer et se développer tout au long des XIXe et XXe siècles jusqu’à devenir un art autonome avec son incursion dans le théâtre et les écoles de formation théâtrale. Cette démarche vise à donner les fondements théoriques de la naissance et de l’évolution du cirque et du clown dans le cirque depuis l’époque de l’Amérique préhispanique jusqu’à la Colombie contemporaine. La perspective historique remarque que, bien avant l’arrivée des clowns dans les cirques modernes après le XVIIIe siècle, on peut constater l’existence de personnages comiques et clownesques dans la culture précolombienne et pendant la période de la colonisation. L’histoire des fêtes populaires de l’Amérique latine, les personnages itinérants et comiques vont se développer parallèlement aux formes spectaculaires religieuses de l’idéologie espagnole. Les cirques européens et américains arriveront dans une atmosphère de résistance et, plus tard, d’indépendance et commencera à s’écrire l’histoire du cirque en Amérique latine.Le modèle économique latino-américain, la récente industrie culturelle et le manque d’écoles de formation du cirque marqueront l’évolution du cirque comme institution sociale, cherchant à travers la discipline et ses techniques à former des jeunes et enfants en situation de violence. D’autre part, le théâtre subira des divisions entre la tradition et l’apparition d’idéologies modernes sur la formation de l’acteur jusqu’à la consolidation de la méthode artistique de création collective. Le clown du cirque traditionnel deviendra une sorte de stéréotype avec les duos clownesques à la télévision, les clowns dans la rue, les restaurants, et les mendiants habillés en clowns. Cette étude aborde les éléments sémiotiques de la figure des nouveaux clowns en tant qu’art autonome impulsé par la pédagogie du français Jacques Lecoq diffusée dans le monde entier, avec une incidence importante en Amérique latine, où elle rencontre la création collective basée sur l’improvisation. Cette pédagogie arrive à travers les festivals internationaux du théâtre où artistes et public accèdent au panorama de l’art du clown dans le monde, au travers de stages et de spectacles. Rénovant ainsi le phénomène de marginalisation du clown par un changement de statut artistique et social. La pratique enracinée de la création collective, letravail du collectif et l’implication du théâtre dans les transformations sociales et politiques du pays, rencontre le langage des nouveaux clowns, pour donner forme à des créations clownesques collectives tout à fait solides et originales. Nous nous concentrons sur la fonction qu’exercent les clowns contemporains au présent de la société colombienne résultant d’une vaste période de crises marquée par des affrontements et des vagues successives de violence. L’humour comme trait particulier de la culture devenant une forme incontestable d’affronter une réalité douloureuse rencontre le clown que par le rire permettra de récupérer la valeur sacrée du chaman, bobo, bouffons et fous de l’histoire. Ainsi nous reconnaissons l’incursion du langage du clown sur plusieurs terrains (l’hôpital, l’humanitaire et le social) pour admettre que le spectateur vive une forme de libération par la communication établie avec le clown dans le rire. [résumé de l'auteur]

Collection : Bibliothèque de l'École nationale de cirque

Localisation : Bibliothèque

Cote : 791.330 986 V434j 2013

  • Ex. 1 — disponible

+

Sur le même sujet

m

n

Mes sélections

4

Gerer mes sélections

0
Z