m
0

Documents 

O
2 résultat(s)
y Culture populaire
     

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

LIVRES

Mythologies

Barthes, Roland
Paris : Éditions du Seuil, 2010

Ce volume contient l’intégralité du texte des Mythologies et environ 120 illustrations. Parues en 1957, les Mythologies de Roland Barthes constituent un cas à part dans l’édition : depuis plus de cinquante ans, elles ont eu des centaines de milliers de lecteurs ; attachées à saisir une époque, elles n’ont pourtant pas pris une ride. Bref, les Mythologies sont désormais inscrites dans notre patrimoine littéraire.

Pourquoi illustrer les Mythologies ? Avant tout parce que leur objet est très souvent visuel. On sait l’intérêt que Barthes portait à la photographie. Son regard sur la presse ( Paris-Match, Elle ), la publicité, etc. est tout aussi omniprésent dans le livre. Ce volume entend donc donner à voir l’univers visuel de Barthes, le texte caché en quelque sorte. Le résultat est fort, surprenant, parfois drôle. [résumé de l'éditeur]
Ce volume contient l’intégralité du texte des Mythologies et environ 120 illustrations. Parues en 1957, les Mythologies de Roland Barthes constituent un cas à part dans l’édition : depuis plus de cinquante ans, elles ont eu des centaines de milliers de lecteurs ; attachées à saisir une époque, elles n’ont pourtant pas pris une ride. Bref, les Mythologies sont désormais inscrites dans notre patrimoine littéraire.

Pourquoi illustrer les ...


Cote : 302
B285m 2010

  • Ex. 1 — disponible
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
H Disponible en ligne

ARTICLES DE PERIODIQUES

La légitimation artistique de la danse hip-hop et du cirque contemporain, un effet de l’institutionnalisation de pratiques culturelles « populaires »

Garcia, Marie Carmen
Informations sociales n°190, p.92-99, avril 2015

Cet article s’intéresse aux effets des politiques de valorisation de formes culturelles dominées sur celles-ci. Dans une première partie, nous montrons que, travaillée par les logiques de la chorégraphie et de la didactique, la danse hip-hop s’est scindée en une forme légitime et une forme considérée comme « non artistique ». Dans une seconde partie, nous analysons la production du cirque contemporain en montrant que sa légitimité culturelle implique qu’il s’imprègne des normes de l’art contemporain. Comme pour la danse hip-hop, le soutien des pouvoirs publics aux productions considérées comme artistiques renforce la distinction entre le « savant » et le « populaire ». [résumé de l'auteur]
Cet article s’intéresse aux effets des politiques de valorisation de formes culturelles dominées sur celles-ci. Dans une première partie, nous montrons que, travaillée par les logiques de la chorégraphie et de la didactique, la danse hip-hop s’est scindée en une forme légitime et une forme considérée comme « non artistique ». Dans une seconde partie, nous analysons la production du cirque contemporain en montrant que sa légitimité culturelle ...


Cote : 793.3 G2161l 2015

  • Ex. 1 — Consultation sur place
Z