m
0

Documents 

O
9 résultat(s)
y Clowns dans la littérature
     

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

LIVRES

Les "Nouveaux" clowns : approche sociologique de l'identité de la profession et de l'art du clown aujourd'hui

Cézard, Delphine
Paris : Éditions l'Harmattan, 2014

Le clown, personnage culturel et social, se construit par l'interaction avec son public et son milieu d'intervention. Questionner les ressources que les clowns mettent en oeuvre à l'heure actuelle pour survivre est une façon de comprendre leur identité sociale et par là, la société dans laquelle ils vivent. Ce travail, relevant d'une approche sociologique, a pour objectif de rendre compte d'une identité, d'une profession et d'un art qui entrent en lien avec des enjeux sociaux, politiques et économiques des sociétés contemporaines et occidentales. [résumé de l'éditeur]
Le clown, personnage culturel et social, se construit par l'interaction avec son public et son milieu d'intervention. Questionner les ressources que les clowns mettent en oeuvre à l'heure actuelle pour survivre est une façon de comprendre leur identité sociale et par là, la société dans laquelle ils vivent. Ce travail, relevant d'une approche sociologique, a pour objectif de rendre compte d'une identité, d'une profession et d'un art qui entrent ...


Cote : 791.330 1 C9982n 2014

  • Ex. 1 — disponible
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

LIVRES

Portrait de l'artiste en saltimbanque

Starobinski, Jean
Paris : Gallimard, 2013

Depuis le romantisme, le bouffon, le saltimbanque et le clown, ont été les images hyberboliques et volontairement déformantes que les artistes se sont plu à donner d'eux-mêmes et de la condition même de l'art. Il s'agit là d'un autoportrait travesti, dont la portée ne se limite pas à la caricature sarcastique ou douloureuse. Une attitude si constamment répétée, si obstinément réinventée à travers trois ou quatre générations requiert l'attention. Le jeu ironique a la valeur d'une interprétation de soi par soi : c'est une épiphanie dérisoire de l'art et de l'artiste. La critique de l'honorabilité bourgeoise s'y double d'une autocritique dirigée contre la vocation "esthétique" elle-même. Nous devons y reconnaître une des composantes caractéristiques de la "modernité", depuis un peu plus d'une centaine d'années. [résumé de l'éditeur]
Depuis le romantisme, le bouffon, le saltimbanque et le clown, ont été les images hyberboliques et volontairement déformantes que les artistes se sont plu à donner d'eux-mêmes et de la condition même de l'art. Il s'agit là d'un autoportrait travesti, dont la portée ne se limite pas à la caricature sarcastique ou douloureuse. Une attitude si constamment répétée, si obstinément réinventée à travers trois ou quatre générations requiert l'attention. ...


Cote : 704.949 791 3
S7959p 2013

  • Ex. 1 — disponible
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

LIVRES

Clowns, fools and picaros : popular forms in theatre, fiction and film

Robb, David
Amsterdam ; New York : Rodopi, 2007

By its very nature the clown, as represented in art, is an interdisciplinary phenomenon. In whichever artform it appears – fiction, drama, film, photography or fine art – it carries the symbolic association of its usage in popular culture, be it ritual festivities, street theatre or circus. The clown, like its extended family of fools, jesters, picaros and tricksters, has a variety of functions all focussed around its status and image of being “other.” Frequently a marginalized figure, it provides the foil for the shortcomings of dominant discourse or the absurdities of human behaviour.
Clowns, Fools and Picaros represents the latest research on the clown, bringing together for the first time studies from four continents: Europe, America, Africa and Asia. It attempts to ascertain commonalities, overlaps and differences between artistic expressions of the “clownesque” from these various continents and genres, and above all, to examine the role of the clown in our cultures today. [editor summary]
By its very nature the clown, as represented in art, is an interdisciplinary phenomenon. In whichever artform it appears – fiction, drama, film, photography or fine art – it carries the symbolic association of its usage in popular culture, be it ritual festivities, street theatre or circus. The clown, like its extended family of fools, jesters, picaros and tricksters, has a variety of functions all focussed around its status and image of being ...


Cote : 791.330 1 R631c 2007

  • Ex. 1 — disponible
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

LIVRES

Portrait de l'artiste en saltimbanque

Starobinski, Jean
Paris : Gallimard, 2003

Belle étude proposant une vue d'ensemble du thème annoncé depuis l'époque romantique. L'accent est mis sur l'aspect pictural sans que l'aspect littéraire ne soit négligé. Depuis une centaine d'années plus particulièrement, les artistes ne sont plus à donner une interprétation d'eux-mêmes et de l'art à travers le jeu ironique du clown et du saltimbanque. [SDM]


Cote : 704.949 791 3 S7959p 2003

  • Ex. 1 — disponible
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

LIVRES

No kidding ! : clown as protagonist in the twentieth-century theater

McManus, Donald
Newark ; Londres : University of Delaware Press ; Associated University Presses, 2003

This book examines the way clown was transformed into a serious character in twentieth-century theater. Modernist theater practitioners recognized that clown's approach to performance is profoundly different from other modes of theatrical representation. The paradox of clown, a traditionally marginal, comic character thrust into center stage as the focus of the agon, provided a stimulating new way to renovate tragedy. Experiments with clown by Jean Cocteau, Vsevolod Meyerhold, Bertolt Brecht, Samuel Beckett, Giorgio Strehler, Dario Fo, and Roberto Benigni are examined as a means of exploring how and why clown became, in contemporary theater and film, a character from whom audiences expect philosophizing, angst, or political criticism as much as physical comedy and fractured language.[editor summary]
This book examines the way clown was transformed into a serious character in twentieth-century theater. Modernist theater practitioners recognized that clown's approach to performance is profoundly different from other modes of theatrical representation. The paradox of clown, a traditionally marginal, comic character thrust into center stage as the focus of the agon, provided a stimulating new way to renovate tragedy. Experiments with clown by ...


Cote : 791.330 1 M1673n 2003

  • Ex. 1 — disponible
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

LIVRES

Mon clown

Bérubé, Jean-Pierre ; Jean Lapointe
Montréal : Humanitas, 1993


Cote : 841.914

  • Ex. 1 — disponible
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

LIVRES

Lovers, clowns, and fairies : an essay on comedies

Tave, Stuart M.
Chicago : University of Chicago Press, 1993


Cote : 823.052 309

  • Ex. 1 — disponible
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V

LIVRES

Circus buffoon

Chapman, Danny
Sarasota, Flor. : Chapman, 1982

This story about Amos, a professional clown, and Andrea, a trapeze showgirl, who tour with the Patterson and Palmer Circus, provides a realistic picture of circus life, written for both youth and adults. It also reflects the author's personal experiences, as in real life he married a circus aerialist. A nice, authentic piece of circus fiction written by an insider, and also a work of local interest to Sarasotans and Ringling enthusiasts. ~ Danny Chapman (1913-1983) was an aerialist turned clown who toured with the Ringling Circus from 1969-1974. He was also the founding headmaster/instructor of the Ringling Clown College in 1968. [editor summary]
This story about Amos, a professional clown, and Andrea, a trapeze showgirl, who tour with the Patterson and Palmer Circus, provides a realistic picture of circus life, written for both youth and adults. It also reflects the author's personal experiences, as in real life he married a circus aerialist. A nice, authentic piece of circus fiction written by an insider, and also a work of local interest to Sarasotans and Ringling enthusiasts. ~ ...


Cote : CHA

  • Ex. 1 — disponible
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
H Disponible en ligne

MEMOIRES ET THESES

Images du clown dans la littérature française du XXe siècle

Wilson, Jean
Montréal : McGill University, 1988

Le point de départ de notre recherche est l'analyse descriptive Jean Starobinski au sujet des images de saltimbanques dans la littérature et la peinture du XIXe siècle. Nous tenterons d'appliquer sa grille d'étude aux lettres françaises du présent siècle en y ajoutant une approche sémiotique qui s'élaborera par la confrontation des deux systèmes de signes que sont les entrées clownesques, telles qu'on les retrouve dans les cirques et les foires, et d'autre part leur représentation dans l'écriture.
Au fil de l'étude des œuvres au corpus, qui sont autant théâtrales, romanesques que poétiques nous serons en mesure de préciser l'état de la "littérarisation" du clown dans l’écriture française moderne, et ainsi de constater que le saltimbanque s'inscrit dans un jeu intérieur la littérature, intertextuel, se révélant, alors, un être presque totalement détaché des réalités du cirque.[résumé de l'auteur]
Le point de départ de notre recherche est l'analyse descriptive Jean Starobinski au sujet des images de saltimbanques dans la littérature et la peinture du XIXe siècle. Nous tenterons d'appliquer sa grille d'étude aux lettres françaises du présent siècle en y ajoutant une approche sémiotique qui s'élaborera par la confrontation des deux systèmes de signes que sont les entrées clownesques, telles qu'on les retrouve dans les cirques et les foires, ...


Cote : 809.892 791 3 W7462i 1988

  • Ex. 1 — disponible

Filtrer

Disponibilité
Type
Sujets
Auteurs
Date de publication
Langue

Z